L’actualité sociale dans les hauts de France

Retour à l'accueil

Pôle emploi ferme la porte aux chômeurs

Élisabeth Valot, candidate sur la liste du Front de gauche mène le combat avec ses collègues et ses camarades syndicalistes contre la fermeture des agences Pôle Emploi. Le lundi
29 novembre, une action conjointe a été menée sur différents sites afin d’informer les usagers des réformes en cours et de faire signer des pétitions pour le maintien de l’ouverture des agences.
L’Humain d’abord ! c’est aussi ça : des candidats acteurs de terrain pour la défense du service public.

Mieux accueillir en fermant les portes

La Direction Générale de Pole-Emploi a décidé, de façon unilatérale et contre l’avis des organisations syndicales, de fermer les portes de ses agences tous les après-midis.

Cette décision survient après de nombreuses mesures restreignant l’accès à Pôle emploi tel que :
- la fin du numéro d’appel 3949 pour l’inscription des demandeurs d’empois
- la mise en place d’un dispositif uniquement accessible par internet
- la sous-traitance accrue de nos missions aux organismes privés,

Il s’agit, pour l’organisme de masquer le manque de moyens en personnels...

Seules les personnes ayant rendez-vous pourront avoir accès aux services Pôle Emploi (consulter les offres, demander une information sur leur indemnisation, bénéficier d’une aide à la mobilité pour se rendre a un entretien d’embauche....)

De plus, l’ouverture sur les matinées - bien que maintenue - sera fortement dégradée : les usagers qui se présenteront ne seront reçus sans rendez-vous que pour les questions liées à l’indemnisation. Pour toute question liée à l’emploi, ils se verront renvoyés vers un rendez-vous ultérieur.

Dans un premier temps, 4 régions sont concernées dont la Picardie.
Cette mise en œuvre se poursuivra, et concernera le Nord Pas-de-Calais en Janvier 2016.

L’action des salariés et militants syndicaux en solidarité avec les chômeurs

Les gouvernements successifs se sont engagés "à mieux accueillir les usagers", ce n’est pas en leur fermant les portes que l’objectif sera atteint !

C’est en ce sens que les agents de Pole Emploi demandent avec leur syndicat, le maintien du service les après-midis afin que le "service public" puisse continuer à remplir ses missions et répondre aux besoins des usagers, demandeurs d’emploi et entreprises.

Bravant le froid et la pluie, une quarantaine de militants se sont relayés ce jour à Roubaix, Berck et Bruay, pour aller au contact de la population et les informer de la fermeture des agences de pôle emploi dès la mi-janvier, l’après midi.

  • A Roubaix, 18 militants ont fait signer la pétition à 123 privés d’emploi. 123 en une journée, alors que la Direction de Pôle emploi affirme que l’accueil en flux n’est plus nécessaire l’après midi, pour un meilleur service rendu aux usagers. Cette action a été menée en partenariat avec l’AFPA qui sondaient les besoins en formation des usagers.
    JPEG - 92.6 ko
    Echange avec les privés d’emploi devant le Pôle Emploi de Roubaix Sainte-Élisabeth
  • Sur Berck, 14 camarades mobilisés, aux portes de l’agence et une centaine de pétitions ont signé les mêmes pétitions.
JPEG - 88.6 ko
Signature de pétition devant l’agence de Berck contre la fermetue des pôles emplois l’après-midi
  • A Bruay, plus de soixante signatures ont été obtenues la même journée
JPEG - 115.6 ko
Devant le Pôle Emploi de Bruay la Buissière

.

Dans l’ensemble de la région, le collectif avait déjà récolté plus de 4000 signatures de privés d’emploi, depuis le commencement de l’action de soutien avec la Picardie.

Force est de constater que sur ces 3 agences, le flux d’usagers et notamment sur Roubaix sont considérables à partir de 13h30. De nombreux échanges ont permis d’exprimer le désespoir et l’incompréhension des privés d’emploi, qui se sentent de plus en plus exclus de notre société. 

Le manque d’effectifs est criant dans les services publics et provoquent de la colère et de l’agressivité à l’accueil. La direction générale de Pôle Emploi prend le problème à l’envers en fermant les portes des agences.

Cette situation, maintes fois décriés par les organisations syndicales, risque de déboucher sur la frustration et l’exclusion des usagers, voire sur des situations de burn-out et de dépression pour les agents de pôle emploi.

Devant l’ampleur du travail qui les attends, les syndicalistes ne lâchent rien ! Ils réclament un véritable service public de l’emploi, digne des missions et engagements tenu par Pôle Emploi auprès des usagers.

Une manifestation a lieu le jeudi 3 décembre, aux coté des pompiers pour faire entendre le mal être général et la casse du service public, RDV 14h porte de Paris.

Vous trouverez ci-joint les liens des articles de la Voix du Nord pour l’action à Roubaix et l’action à Berck

Les autres articles

Recevoir l'infolettre de la campagne :

RSS
Front de Gauche

La liste L'humain d'Abord ! est un rassemblement citoyen pour une gauche combattive et écologiste dans notre région. Elle s'inscrit dans le cadre du Front de Gauche.
Elle est soutenue par les partis politiques suivants :