L’actualité sociale dans les hauts de France

Retour à l'accueil
Actualité

Autobus Artésiens

Soutien de Bertrand Péricaud au combat des salariés

Le bras de fer continue aux Artésiens malgré une décision du tribunal avec menace d’astreinte de 100 euros par jour de blocage pour chaque gréviste...

Malgré cette menace, aucun bus n’est sorti le 18 novembre matin de l’entrepôt grâce à l’action de l’interpro solidaire. "Nous refusons cette précarité montante mis en place par des patrons psychorigides qui ne pensent qu’à l’argent et pour qui un euro vaut plus que la vie d’un travailleur..." mais aussi de la direction elle-même qui a bloqué un bus devant l’entrée.

Bertrand Péricaud, conseiller régional en NPDC, est passé sur le piquet de grève, le 18 novembre. Il a été reçu par le directeur du site, et a pu entrer en contact avec le commissaire au redressement productif. Il a envoyé un courrier à la préfète et fait fonctionner son réseau pour obtenir un médiateur de la Directte.

Le maire de Béthune, Olivier Gacquerre (UDI) est aussi prêt à recevoir une délégation et les syndicats ont demandé une entrevue au sous-préfet....

Par contre aucune nouvelles des élus d’Artois-Com

La presse est présente chaque jour.

Les salariés veulent être respectés, veulent que le droit du travail soit respecté, mais la réponse de l’entreprise est l’intimidation et celle de l’État est la répression. Cela alors que l’État subi lui-même la précarité des salaires en payant les compléments en RSA alors qu’il verse des sommes astronomiques en CICE et accorde des réductions des cotisations sociales. Pourtant cette multinationales Transdel a fait en 2014 près de 6 milliards de chiffres d’affaires et plus de 500 millions de bénéfices.

En attendant la lutte continue !

Ci joint l’article de Nord Eclair

Les autres articles

Recevoir l'infolettre de la campagne :

RSS
Front de Gauche

La liste L'humain d'Abord ! est un rassemblement citoyen pour une gauche combattive et écologiste dans notre région. Elle s'inscrit dans le cadre du Front de Gauche.
Elle est soutenue par les partis politiques suivants :