L’actualité sociale dans les hauts de France

Retour à l'accueil
L’industrie

Consolider la sidérurgie et ses aciéries électriques

Les restructurations en cours chez Vallourec posent l’enjeu de la filière sidérurgique dans son ensemble, dans la région comme dans tout le pays.

Fermeture de la tuberie de Vallourec St-Saulve, rachat de l’aciérie par Asco Metal, liquidation d’Akers après celle de Sambre Et Meuse... C’est toute la filière sidérurgie de la région qui est menacée avec son cortège de salariés qui risquent de perdre leur emploi.

Ces entreprises, avec l’Usine des Dunes d’Asco, occupent pourtant une place centrale dans la sidérurgie française et européenne. La fermeture ou la fragilisation de ces sites par des pertes d’emplois ou l’arrêt des investissements risquent de menacer, à terme, d’autres sites tels que Valdunes (alimenté par l’Usine des Dunes) et des dizaines de sous-traitants. Idem pour Hagondange dans l’Est ou l’usine de Fos-sur-Mer dans le Sud.

Consolider nos capacités de production

Alain Bocquet, député communiste du Nord et président de la commission d’enquête parlementaire sur la filière Acier a posé, en juillet 2013, comme première recommandation au gouvernement, la consolidation de toutes nos capacités de production, sous peine de devenir dépendant du reste du monde en approvisionnement d’acier, essentiel à toute l’industrie française.

Nos aciéries électriques fournissent, rappelons-le, une qualité d’acier haut de gamme. Elles s’inscrivent, qui plus est, dans un cercle vertueux en termes de maîtrise de la matière première, la ferraille notamment. Face à ces enjeux, pour la pérennité d’une filière stratégique, interdépendante de nos 2 autres filières phares régionales que sont le ferroviaire et l’automobile, une ingérence publique dans les stratégies s’impose. L’État et la Région doivent mettre en place les mécanismes de sécurité empêchant les délocalisations de productions et la destruction de savoir-faire, en contrepartie des aides publiques dont bénéficient, de manière importante, ces grands groupes. Des comités stratégiques de filières, associant les directions des entreprises, les représentants des salariés et les élus locaux, sont également à mettre en place en Région, pour définir ensemble les meilleurs choix pour notre industrie et nos emplois.

Les autres articles

Recevoir l'infolettre de la campagne :

RSS
Front de Gauche

La liste L'humain d'Abord ! est un rassemblement citoyen pour une gauche combattive et écologiste dans notre région. Elle s'inscrit dans le cadre du Front de Gauche.
Elle est soutenue par les partis politiques suivants :