L’actualité sociale dans les hauts de France

Retour à l'accueil

Développement écologique

A l’heure de la conférence mondiale sur le climat de Paris (cop 21), tout doit être fait pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et limiter le réchauffement global à moins de 2°C d’ici 2050.

Pourquoi 2°C ? Parce qu’au-delà de ce seuil, les conséquences pour les populations humaines, l’agriculture ou les écosystèmes naturels seront importantes. Les pays et les populations les plus pauvres en subiront directement les conséquences.

Les épisodes d’inondations, tempêtes, tornades risquent de se multiplier. Les répercussions sur l’agriculture seront telles qu’il sera difficile d’assumer l’alimentation de l’ensemble de la population mondiale. Les impacts des changements climatiques pourront toucher notre santé, notre production agricole, nos zones côtières qui souffrent d’érosion, nos économies...

Pour réduire les gaz à effets de serre nous devons réduire la consommation globale d’énergie, en changeant les systèmes d’approvisionnement et de production et en développant massivement les énergies renouvelables.

Nous devons revoir nos modes de vie et de productions sans que cela se fasse au détriment des plus pauvres !

La lutte pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre doit donc viser :

  • à infléchir des choix faits précédemment,
  • et entrer dans une nouvelle vision partagée au service de l’intérêt général, répondant aux besoins de tous et ne pénalisant pas les classes populaires.

Ces choix doivent être faits dans le cadre d’une politique volontariste de tous les acteurs économiques et de toutes les collectivités territoriales. Régionalement, nous pouvons agir dans différents domaines et juger l’ensemble de nos propositions à l’aune de ces impératifs.

Nos choix seront éclairés par notre double volonté de lutter contre les inégalités sociales et les gaz à effets de serre. La voie que nous préconisons est riche d’emplois potentiels. La recherche doit être orientée vers ces objectifs.

Nous porterons collectivement, et en liaison avec les citoyens, l’impératif d’une société qui réponde aux besoins de tous, favorisant l’intérêt général et reposant sur des services publics. Nos investissements, conditionnés à des impératifs sociaux et écologiques, iront en ce sens, loin des fausses réponses d’un capitalisme vert que nous entendrons dans le cadre de la conférence de la cop21.

Notre volonté est de participer, en liaison avec les citoyens, à la construction d’un nouveau modèle économique, social et écologique qui place l’être humain et la planète au cœur de tous ses choix.

Nous retrouverons dans les différents chapitres nos propositions déclinées pour chaque domaine.

Recevoir l'infolettre de la campagne :

RSS
Front de Gauche

La liste L'humain d'Abord ! est un rassemblement citoyen pour une gauche combattive et écologiste dans notre région. Elle s'inscrit dans le cadre du Front de Gauche.
Elle est soutenue par les partis politiques suivants :